• Recette de Gaudes

     

    Les Gaudes sont un autre plat historique et autrefois inévitable, sinon LE plat de la Bresse louhannaise. Aujourd'hui une curiosité, elles sont rarement préparées... les plus jeunes générations, quand elles y ont goûté, trouvent souvent cela curieux et bon. Ce qui fait sourire les plus anciens, qui eux, apprécient le fait de pouvoir manger autre chose, non pas que les gaudes fussent mauvaises, mais parce qu'à une époque si lointaine, ce met revenait très (trop ?) souvent pour des raisons économiques et de disponibilités des matières premières. Un pan de la culture bressane je vous dis... De nombreuses variantes existent, de toutes les sortes, du plus sommaire au plus élaboré. Ici, deux recettes illustant le côté rustique, alimentaire et parfois gastronomique du plat.

    - un bol de farine de maïs
    - Un litre et demi d'eau froide
    - Un peu de farine blanche

    Delayer au fouet un bol de farine de gaude, avec l'eau froide.
    Bien fouetter
    Porter sur feu doux, la chaleur trop vive risquerait de faire déborder
    Saler
    Cuire environ 1/2 heure
    Ne jamais mélanger à l'eau chaude pour éviter la formation de grumeaux
    D'autre part, si on les aime plus consistantes, rajouter un peu de farine (délayée à part et rajouter ensuite).

     

    Seconde recette... des gaudes en gâteau, plus travaillées...

    - Un litre de lait
    - Une pincée de sel
    - 80 grammes de sucre cristallisé
    - 60 grammes de raisins de Corynthe
    - 50 g d'anis écrasé
    - Un peu de cannelle en poudre
    - Un verre de liqueur de bon rhum
    - Une cuillère à café de fleur d'oranger
    - 200 grammes de farine de maïs
    - Un verre d'eau froide

    Faire bouillir un litre de lait, ajouter une pincée de sel, le sucre cristallisé, les raisons de Corynthe, l'anis écrasé, la cannelle en poudre, le verre à liqueur de rhum et la fleur d'oranger.

    D'autre part, délayer 200 grammes de farine de maïs avec un verre d'eau en évitant les grumeaux.

    Verser cette bouillie dans le lait bouillant, en remuant constamment et doucement sur feu doux, laisser cuire environ 8 à 10 minutes.

    Beurrer et passer au sucre un moule à savarin ou à cylindre d'un litre de contenance.

    Y verser l'appareil et le mettre à refroidir dans un endroit bien frais pendant au moins trois heures (le mieux serait de le préparer la veille ou de le mettre au réfrigérateur).

    Démouler et servir bien froid.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :